IMPOTS : quelles différences entre déduction, réduction et crédit d’impôts ?

Mis à jour : 4 déc. 2020

Les 3 dispositifs ont pour objectif de réduire le montant de votre impôt.


La déduction


Elle va permettre de réduire le montant de votre revenu imposable.

Exemple : versement sur un plan d’épargne retraite de 5 000 €


Revenus : 50 000 €

Déduction : 5 000 €

Base imposable : 45 000 €

Impôt : 6 000 €


Autres exemples : déduction des frais professionnels sur les salaires, des pensions alimentaires versées aux enfants, des versements réalisées sur un PERP, un contrat Madelin ou un PER …


La réduction


Elle permet de réduire, non pas le revenu imposable, mais directement le montant de l’impôt calculé par l’administration fiscale.

Exemple : investissement Pinel de 200 000 €

Revenus : 50 000 €

Déduction : 0 €

Base imposable : 50 000 €

Impôt : 7 500 €

Réduction : 4 000 €

Impôt final : 3 500 €


Autres exemples : immobilier défiscalisant, dons à des organismes d’intérêt général, …


⚠️ : si la réduction est supérieure à l’impôt dû, le reliquat est perdu (sauf sur certains dispositifs avec des réductions reportables).


Le crédit d’impôt


Il permet de réduire le montant de l’impôt obtenu avec l’imputation des réductions d’impôts.

Exemple : emploi d’un salarié à domicile

Revenus : 50 000 €

Déduction : 0 €

Base imposable : 50 000 €

Impôt : 7 500 €

Réduction : 4 000 €

Crédit dimpôts : 1 000 €

Impôt final : 2 500 €


Autres exemples : frais de garde d’enfants, dépenses pour des économies d’énergie, …


Pour résumer...

Votre conseiller est là pour vous accompagner sur ces sujets, n'hésitez pas à le contacter !

04.92.72.60.30 - contact@cfcgroupe.com

Posts récents

Voir tout